Sélectionner une page
Un vieillissement heureux sera un vieillissement positif…
Une étude a montré que les seniors qui développent des pensées positives sur la vieillesse ont moins de risques de développer des démences, même s’ils sont porteurs d’un gène à haut risque.
La pensée positive est donc un nouveau remède anti-âge.
Mes Séniors, travailler sur notre moral nous empêchera de vieillir trop vite!
La vieillesse commence dans la tête .
Gardons un bon moral grâce à la pensée positive et notre capital jeunesse sera préservé plus longtemps.
Avoir la positive attitude, c’est prendre les choses du bon côté.
Adopter la pensée positive, c’est se montrer optimiste face à toutes les situations, et avoir le sourire !
Pas question de fermer les yeux sur vos problèmes, il suffit de trouver quels bénéfices vous pouvez en retirer…
La pensée positive est très contagieuse, c’est magique !
La première chose à faire est de savoir rire de vous-même.
Si vous avez assez confiance en vous pour rire de vos défauts ou de vos petites manies, aucune critique ne pourra vous atteindre et vous serez en mesure de prendre les remarques des autres toujours avec humour.

Un nouveau remède anti-âge : la pensée positive

Un vieillissement heureux sera un vieillissement positif…

Vieillir n’est pas toujours un “long fleuve tranquille” mais ce n’est pas non plus un “long naufrage”…
Il s’agira de garder des lunettes roses sur le nez de plus en plus longtemps au fil de notre avancée en âge…

Selon une étude, le moral jouerait directement sur le vieillissement physique d’une personne âgée.
En fait, la perception que nous avons de nous, va avoir une influence sur notre vieillissement.
Une autre étude a montré que les seniors qui développent des pensées positives sur la vieillesse ont moins de risques de développer des démences, même s’ils sont porteurs d’un gène à haut risque.

La pensée positive est donc un nouveau remède anti-âge.

Cela paraît en tout cas logique puisqu’une personne âgée qui a un bon moral, a souvent l’esprit plus alerte qu’une personne du même âge en baisse de moral.
Quand une personne vieillissante baisse les bras, elle va très vite se sentir faible…
La première chose qu’elle va faire, c’est se désengager des activités sociales qui faisaient son quotidien .
Ensuite, elle ne va plus vouloir participer aux activités physiques et sportives qu’elle pratiquait…
Mais comme c’étaient ces activités là qui la maintenaient en forme et lui permettaient de garder un bon moral, et bien cette personne va très vite ressentir une baisse de tonus qui va la mener à une baisse de son autonomie.
C’est un cercle vicieux !

Donc, pensons positif pour vivre heureux !

60 ans… je m’autorise à contempler un merveilleux couché de soleil…
Et si 60 ans était le plus bel âge? Nous sommes les « jeuniors » d’aujourd’hui. Ces « Jeuniors j’adore… »
Ces nouveaux « seniors tendances » révolutionnent les codes de la vieillesse. Ils se soucient de leur santé physique et surtout mentale, ils ne consomment pas à l’aveugle, savent ce qu’ils veulent. Ils consomment plus responsable, bien décidés à vieillir heureux, sans déni de la réalité. Vive la « JEUNIOR POWER »

Penser positif, nouer des contacts avec les autres, s’ouvrir à eux et donner en faisant du bénévolat… Autant de pistes menant à la positivité et au bonheur.
Vivre heureux, c’est avant tout, d’après les scientifiques, privilégier les rapports sociaux et ne pas se replier sur soi même.
Au contraire, la solitude au quotidien est néfaste !
Les personnes âgées isolées s’avèrent non seulement plus malheureuses, mais ressentent également que leur santé et leurs capacités cognitives déclinent plus vite. Ce qui, toujours d’après les scientifiques, s’explique par le fait que l’isolation sociale active les mêmes zones du cerveau que la douleur physique.

Mes Séniors, travailler sur notre moral nous empêchera de vieillir trop vite !

La vieillesse commence dans la tête .

Gardons un bon moral grâce à la pensée positive et notre capital jeunesse sera préservé plus longtemps.
Le jeu en vaut vraiment la chandelle ! Non ?

Apparue à la fin du XXe siècle, la toute jeune psychologie positive a fait ses preuves.
Cette thérapie peut améliorer nos existences.
Le bouddhiste et neurobiologiste Matthieu Ricard l’a défini ainsi :
« C’est un domaine de recherche scientifique qui s’est donné pour but d’étudier et de renforcer les émotions positives, celles qui nous permettent de devenir de meilleurs êtres humains, tout en éprouvant une plus grande joie de vivre. »
De nombreuses études ont démontré les bienfaits des émotions positives sur notre santé psychologique et physique.
Une des plus récentes, révèle même qu’éprouver des sensations bénéfiques variées contribuerait à réduire le niveau d’inflammation de l’organisme.
N’oublions pas que c’est à cause de l’inflammation que se développent la plupart des maladies chroniques liées au vieillissement !
Il est grand temps de privilégier la joie, la gratitude, l’attitude positive dans notre quotidien.

Avoir la positive attitude, c’est prendre les choses du bon côté.
Adopter la pensée positive, c’est se montrer optimiste face à toutes les situations, et avoir le sourire !
Pas question de fermer les yeux sur vos problèmes, il suffit de trouver quels bénéfices vous pouvez en retirer…
C’est en apprenant de nos erreurs que nous devenons plus performant.

La pensée positive a un effet bénéfique sur le corps et l’esprit et c’est tant mieux !

La pensée positive est très contagieuse, c’est magique !
Faites un petit test : essayez de sourire à des inconnus dans la rue. Vous verrez que les gens vous souriront souvent en retour.
Des petits gestes comme celui-ci permettent de vous mettre de bonne humeur en procurant du bonheur à d’autres personnes.
Passez plus de temps avec des gens positifs !
Rire est extrêmement bénéfique pour le corps et l’esprit.
La première chose à faire est de savoir rire de vous-même.
Si vous avez assez confiance en vous pour rire de vos défauts ou de vos petites manies, aucune critique ne pourra vous atteindre et vous serez en mesure de prendre les remarques des autres toujours avec humour.

Continuez à faire des exercices physiques !
En effet, lorsque vous pratiquez une activité physique, de l’endorphine est relâchée dans votre cerveau.
L’endorphine est l’hormone du bonheur, qui vous procure une sensation de plaisir.
Le sport contribue donc à garder la positive attitude !

Une chose essentielle aussi, c’est l’alimentation…
C’est elle qui va vous aider à garder un bon moral.
Une alimentation grasse, pauvre en nutriments va obligatoirement vous pomper votre énergie et du coup, ce sera difficile de garder un bon moral…
Il y a tellement de choses à dire sur l’alimentation qui, pour moi, est la base du maintien en bonne santé…
J’y reviendrais…

Cet article vous a plu ?

Découvrez maintenant 10 raisons qui confirment pourquoi vieillir est une chance... et les clés de la jeunesse intérieure.